Confinement pour cause de coronavirus
et littérature
en France à partir du 17 mars 2020
 
  • De toutes époques... un texte chaque jour sur le confinement
Les épidémies furent un sujet d'inspiration pour les écrivains...
Les écrivains bien vivants écrivent sur ou contre le confinement
Imaginez le confinement raconté par les grands auteurs...
Clubs de lecture et confinement

De toutes époques... un texte chaque jour sur le confinement

 
Voici une nouvelle création de Séverine Vallat (de Voix au chapitre). Séverine avait conçu il y a quelques mois un calendrier de l'Avent original : chaque jour, elle nous a envoyé un extrait d'un roman qui évoque Noël, et ce, pendant 24 jours...
C’est Noël avant l’heure !, nous annonce-t-elle, le premier jour de confinement. Chaque jour, voici un livre qui évoque cette situation : image, extrait et liens ! Cliquez sur le titre du livre pour voir la découverte qu'elle nous envoie chaque jour sur notre messagerie :

•Jour 1 : Voyage autour de ma chambre de Xavier de Maistre
•Jour 2 : Dans les forêts de Sibérie de Sylvain Tesson (lu dans le groupe en 2014)
•Jour 3 : Proust contre la déchéance de Joseph Czapski (lu dans le groupe en 2011)
•Jour 4 : Oblomov de Ivan Gontcharov (lu dans le groupe en 2013)
•Jour 5 : Les choses de Georges Perec (lu dans le groupe en 2020)
•Jour 6 : La Montagne magique de Thomas Mann (auteur lu dans le groupe en 1999)
•Jour 7 : Chez soi : une odyssée de l’espace domestique de Mona Cholet
•Jour 8 : Un métier idéal de John Berger (texte) et Jean Mohr (photographies)
•Jour 9 : Sulki et Sulku ont des conversations intelligentes de Jean-Michel Ribes
•Jour 10 : La cache de Christophe Boltanski
•Jour 11 : Le mur invisible de Marlen Haushofer (lu par le nouveau groupe en 2019)
•Jour 12 : Le passe-muraille de Marcel Aymé (lu dans le groupe en 2017)
•Jour 13 : Nagasaki d'Éric Faye
•Jour 14 :
Le joueur d'échec de Stefan Zweig (auteur lu en 2016)
•Jour 15 :
Vendredi ou les limbes du Pacifique de Michel Tournier
•Jour 16 :
Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne (auteur lu dans le groupe en 2011)
•Jour 17 :
Transperceneige de Jacques Lob (scénario) et Jean-Marc Rochette (dessin)
•Jour 18 :
L’âne d’or ou les métamorphoses d'Apulée
•Jour 19 :
Le Sopha, conte moral de Crébillon Fils (auteur lu dans le groupe en 1996)
•Jour 20 :
Le droit à la paresse de Paul Lafargue
•Jour 21 :
Le Spleen de Paris de Baudelaire
•Jour 22 : Solaris de Stanislas Lem
•Jour 23 :
Dans le ventre de Sergio Claude Perroni
•Jour 24 :
Le baron perché d'Italo Calvino (lu dans le groupe en 1990)
•Jour 25 : Le parfum d'Adam de Jean-Christophe Ruffin
•Jour 26 :
Walden ou La vie dans les bois de Henry David Thoreau
•Jour 27 :
L’homme-boîte de Kôbô Abe (auteur lu dans le groupe en 1990)
•Jour 28 :
Le poids de la neige de Christian Guay-Poliquin
•Jour 29 :
Les dix petits nègres d'Agatha Christie
•Jour 30 :
Le masque de la Mort rouge d'Edgar Allan Poe (auteur lu dans le groupe en 2009)
•Jour 31 : Shining de Stephen King
•Jour 32 : Villa Amalia de Pascal Quignard (auteur lu dans le groupe en 2002)

•Jour 33 : Le garçon sauvage : carnets de montagne de Paulo Cognetti (auteur lu en 2018)

•Jour 34 : À rebours 
de Joris-Karl Huysmans (lu dans le groupe en 2020)
•Jour 35 : La peste d'Albert Camus (auteur lu en 2010)
•Jour 36 : Le dossier sauvage de Philippe Artières
•Jour 37 : De pierre et d’os de Bérengère Cornut
•Jour 38 : Belle du Seigneur d'Albert Cohen (auteur lu dans le groupe en 1995)
•Jour 39 :
Le hussard sur le toit de Jean Giono (lu dans le groupe en 1994)
Jour 40 : Le Décaméron de Boccace
•Jour 41 : L'aveuglement de José Saramago (auteur lu en 1999)
Le déconfinement étant alors annoncé pour le 11 mai, du 42e au 55e jour de confinement, Séverine nous a proposé des livres évoquant tout ce qu'il n'était pas possible de faire en situation de confinement (liste infinie…)


Les épidémies furent un sujet d'inspiration pour les écrivains...
•Peste
- La peste d'Albert Camus (texte en ligne ici)
- Journal de l'année de la peste de Daniel Defoe
- Le mur de la peste d'André Brink (nom d'un mur de 27 km entre la Durance et le mont Ventoux, gardé jour et nuit par les troupes françaises et papales et empêchant tout passage...)
- La peste écarlate de Jack London (texte sur gallica)
- Neige et corbeaux de Chi Zijian, auteure d'un texte paru dans le Libé ci-dessous
- Les Pestiférés de Marcel Pagnol
- "Le Roi Peste" d'Edgar Allan Poe
- "Les Animaux malades de la peste" de Jean de La Fontaine
- "La peste" de Robert Desnos
Arend tient son journal du confinement                                                                                                                                                 (lockdown) en dessin, aux Pays-Bas
•Choléra
- Le hussard sur le toit de Jean Giono
- L'Amour au temps du choléra de Gabriel Garcia Marquez
- Mort à Venise de Thomas Mann (texte en ligne ici)
- Lettre de Flaubert à Olympe Bonenfant, depuis le lazaret de Beyrouth
•Peste ET choléra !
- Peste & Choléra de Patrick Deville (texte en ligne ici)
•Diphtérie
- Un mal qui répand la terreur de Stewart O'Nan
•Variole
- La quarantaine de J. M. G. Le Clézio
•Rage

- Peste d'Huck Palahniuk
•Polio
- Némésis de Philip Roth
•Tuberculose
- Siloé de Paul Gadenne
- Les captifs de Joseph Kessel
- Le froid : une mise en quarantaine de Thomas Bernhard
- La Montagne magique de Thomas Mann (texte en ligne ici)
•Sida
- À l'Ami qui ne m'a pas sauvé la vie d'Hervé Guibert
- Les Vertus de l'oiseau solitaire de Juan Goytisolo
•Grippe et fièvres diverses
- Le Fléau de Stephen King, 2 tomes
- L'Année du lion de Deon Meyer
- Station Eleven d'Emily St. John Mandel
- L’Épidémie d'Octave Mirbeau, farce en un acte
•Virus variés de toutes les couleurs
- L'Aveuglement de José Saramago
- Un monde parfait de Laura Kasischke
- Vongozero de Yana Vagner
- Je suis une légende de Richard Matheson
- Invasion de Robin Cook, et aussi Virus
- World War Z de Max Brooks
- "Le Masque de la mort rouge" d'Edgar Allan Poe
•L'épidémie au sens figuré
- L'épidémie d'Asa Ericsdotter
- L'épidémie d'Andréas Frangias
- Journal d'une peste : bonjour l'ambiance ! de Marie-Anne Abesdris

Les écrivains bien vivants écrivent sur ou contre le confinement


Le Libé des écrivains du 19 mars 2020 
:
voici la liste des 32 écrivains
et le numéro complet


DES JOURNAUX DE CONFINEMENT
Fang Fang, auteure de nombreux romans (voir compte rendu d'une séance bretonne Voix au chapitre), a écrit son Journal de quarantaine à Wuhan, pendant 60 jours : extrait dans Le Monde, larges compléments sur le site de Brigitte Duzan (chinese short stories). Déjà traduit pour publication à New York dans les mois à venir, puis en allemand, sortie en France le 9 septembre chez Stock.

En France, Wajdi Mouawad, écrivain et actuellement directeur du Théâtre de la Colline, a entrepris un "Journal de confinement" audio.


Leïla Slimani, entre autres auteure d’Une chanson douce en 2017 et du Pays des autres qui vient de sortir, a annoncé un "Journal du confinement" dans Le Monde du 19 mars. Mais son journal très confortable à la campagne a suscité de fortes moqueries... avec sa vie un peu trop rose... Voir la suite du journal.

Mêmes réactions pour le journal de Marie Darrieussecq pour Le Point... : "c'est le festival des bourgeoises auto-centrées" et autres mignonneries...

Dans la dérision par rapport à ces dames, Christophe Bourdon publie Mon journal du confinement à moi sur le site de la Radio-Télévision belge

Heureusement Éric Chevillard rédige "Sine die", sa chronique de confinement dans Le Monde, vraiment chouette.

Cynthia Fleury, philosophe et psychanalyste, professeure titulaire de la chaire “Humanités et Santé” au CNAM, tient aussi, sur la demande de Télérama, son journal d'une confinée.

Le Decameron de Boccace est écrit à Florence pendant la grande peste (1349) : pour résister à la contagion, des jeunes gens rassemblés dans un lieu isolé se divertissent en se racontant des histoires au jour le jour. Nathalie Koble, maîtresse de conférences traductrice, traduit au jour le jour, hébergée par En attendant Nadeau. Elle a commencé "la veille du confinement", le 16 mars 2020.

DES TEXTES D'ÉCRIVAINS SUR LE CONFINEMENT
Gallimard publie, à partir du 18 mars, dans la collection "Tracts de crise", des textes d'écrivains programmés dans le groupe : Annie Ernaux, Nancy Huston, Eri de Lucca, Sylvain Tesson, Bergougnioux, Pierre Jourde, Daeninckx, Baricco, Arundhati Roy, Albert Camus
Le Monde publie une série d'expériences passées de confinement fécond, "Écrivains confinés, écrivains libérés" : Lydie Salvayre, Marie Darrieussecq, Rémi Bordes, Maryline Desbiolles, Bernard Stiegler, Emma Becker, Isabelle Autissier, Pierre Pelot
"Quatre auteurs italiens en pleine pandémie de Covid19" écrivent depuis leur "confinamento" : Caterina Bonvicini, Ginevra Bompiani, Cristina Comencini, Riccardo Calimani, Le Monde, 20 mars 2020.
"La nuit tout le jour", par Kamel Daoud, 29 mars 2020

DES TEXTES D'ÉCRIVAINS CONTRE LE CONFINEMENT

Vu les conséquences physiques et psychologiques possibles du coronavirus et du confinement, n'y a-t-il pas des conseils, des remèdes à trouver... :

dans ce livre savoureux
Remèdes littéraires : se soigner par les livres, d'Ella Berthoud et Susan Elderkin (JCLattès, 2015), conçu comme un dictionnaire ?
Plusieurs entrées appétissantes : CLAUSTROPHOBIE, ENNUI, HÔPITAL... Parmi les remèdes : Room d'Emma Donoghue, Au bord du ruisseau de Laura Ingalis Wilder (et bien d'autres), mais c'est la posologie (de lecture) qui vaut son pesant de remède...

dans La Bibliothèque idéale du naufragé de Francis Armanet (Flammarion, 2015) avec les choix de nombreux écrivains des trois livres à emporter sur une île déserte

avec Ces livres qui nous font du bien de Christilla Pellé-Douël (Marabout, 2017) qui propose des suggestions pour lutter contre l'ennui, contre les sensations d'étouffement et autres joyeusetés.


Imaginez le confinement raconté par les grands auteurs...
 
  • Flaubert : raconte l'ennui d'une jeune femme confinée avec son mari.
  • Balzac : raconte l'histoire de la fabrication du canapé où son héros est assis.
  • Proust : Son héros tond pendant le confinement. L'odeur de l'herbe coupée lui remémore son passé.
  • Beckett : Deux hommes attendent la fin du confinement qui n'arrivera jamais.
    Ionesco : Le confinement attend la fin de l'homme.
  • Zola : raconte avec précision le quotidien d'un ouvrier d'Amazon contraint de travailler.
  • Maupassant : Son héros confiné a des hallucinations et devient fou.
  • Feydeau : Un mari, sa femme et l'amant de celle-ci sont confinés ensemble, des quiproquos en perspective.
  • Marguerite Duras : Confinée. Se confiner. Je crois que ça va durer 14 jours. Ou peut-être plus. Promener mon chien. Absence de chien. L'attestation était pourtant prête sur la table.
  • Stephen King : Un alcoolique repenti, confiné, est torturé par le fantôme de son frère jumeau mort à 8 ans qui le pousse à tuer sa femme obèse et fanatique religieuse.
  • Pascal : Confiné, l'humain lance une appli de paris en ligne à propos de la date de fin du confinement ou de la date de fin du monde.
  • Kafka : Un homme confiné s'ennuie, regarde une mouche courir sur son plafond... À la fin, c'est la mouche qui le regarde, courir sur les murs...
  • Camus : Le confinement ne fait qu'accentuer l'esprit étroit de l'homme et enferme ses questions dans des bocaux sans réponses.
  • Lamartine : Un seul cas de coronavirus et tout est dépeuplé.
  • Pennac : L'adulte confiné retrouve son âme d'enfant et plonge dans des aventures imaginaires.

Cet exercice de style digne de Raymond Queneau circule sur Internet :
son auteur est prié de se faire connaître, on veut se confiner avec lui...


Clubs de lecture et confinement
Une première petite enquête : "Les clubs de lecture s’adaptent à la crise sanitaire", Guillemette Faure, Le Monde, 22-23 mars 2020
 

Voilà pour la littérature... mais les autres arts se confinent aussi...

Micaël sur son blog imagine le Salon du livre 2021 :


Et n'oubliez pas... restez à la maison... stay at home

Nous écrire
Accueil | Membres | Calendrier | Nos avis | Rencontres | Sorties | Liens